Intérieurs féminins

Intérieurs féminins

En un clin d’œil à la « chambre à soi », espace nécessaire pour Virginia Woolf à la femme pour créer, ce solo fait vivre différents espaces clos…

Différentes figures féminines s’incarnent dans le corps de la danseuse, comme autant de vibrations particulières.

Avec le soutien du Vivat – scène conventionnée danse et théâtre d’Armentières, du Centre Chorégraphique National de Roubaix Nord Pas De Calais, du Théâtre de l’Oiseau-Mouche – Le Garage à Roubaix, du PACBO à Orchies et du Carré Danse de Marcq en Baroeul

Durée : 50 minutes
Chorégraphie et interprétation : Sarah Nouveau
Regard extérieur : Françoise Rognerud
Musique : Françoise Choveaux -Prélude n°9 pour piano, op.180 (composition originale) – Symphonie Indigo (1er et 2ème mouvements) – Concerto pour violon n°2 opus 85 (3ème mouvement) et Guem, extrait de «Royal Dance»
Voix off : Elodie Brice
Montage sonore : Laurent Doizelet
Création lumière : Nathalie Perrier
Costume : Lisa Hernando
Avec des extraits du texte de Virginia Woolf, Une chambre à soi, traduction française de Clara Malraux

Share Project :