Sarah Nouveau

…est à l’initiative de la création de la compagnie le quadrille des homards qu’elle crée à Lille en 2010 et dont elle est la chorégraphe.

Formée à la danse classique à Dunkerque par Rosine Betrand-d’Avenac, puis à la danse contemporaine au Conservatoire de Béthune dans le cours de Sylvie Duchêne, et aux R.I.D.C. à Paris, où elle obtient le Diplôme d’Etat pour l’enseignement de la danse contemporaine, elle aborde des démarches d’improvisation en danse auprès de Simone Forti, David Zambrano, Patricia Kuypers. Elle s’est formée notamment auprès de Françoise et Dominique Dupuy, Betty Jones et Fritz Ludin, Jean Masse.

Elle a dansé dans ‘Esprit de Suite’ pour la Cie Monique Duquesne, ‘Feux d’herbes’ pour Elisabeth Schwartz, ‘KDKX’ pour la Cie K-Denza, ‘Lampassi’ pour la Cie Michèle Ettori, ‘L’empereur et le carreau de faïences’, ‘Le tracé du Pinceau’ et ‘Partition 1’ pour la Cie Nadège Macleay et dans ‘Front’ de la compagnie Sysiphe Heureux. Elle suit également une formation théâtrale durant plusieurs années auprès de Nadine Abad, avec « Le Chemin du Théâtre », et est clown pour la Cie Elixir. En 2003, elle crée à Paris la compagnie Les Détours avec la comédienne et chanteuse Elodie Brice et elles créent avec la vidéaste Ludivine van Gaver et la violoniste Judith Grobla « En dessous… ou le rêve déployé », à partir d’explorations dans les forêts de Rambouillet, Fontainebleau, Compiègne. Elle est actuellement danseuse-comédienne pour le spectacle « La Sex Tape de Darwin »  pour la Compagnie des Mers du Nord (Brigitte Mounier) dont elle a animé les « Matins danse » du Festival Le Manifeste-Rassemblement International pour un Théâtre Motivé de 2012 à 2018 au Palais du Littoral de Grande-Synthe, au Chateau Coquelle de Dunkerque, et au Channel de Calais.

Son parcours s’enrichit de voyages réels (Mexique, Inde, Japon, Chine, Israël-Palestine, Algérie, Russie, Pologne, Etats-Unis…), et imaginaires… Attirée par la culture orientale du corps, elle s’est initiée aux arts traditionnels japonais lors de la formation organisée par Shiro Daïmon « A la découverte des arts gestuels France-Japon » (Buisson de Cadouin, Dordogne, Paris, Oguni-Japon). Elle pratique le yoga depuis 2003 (Yoga traditionnel / méthode Nil Hahoutoff/ Yoga Iyengar).

Elle suit l’enseignement de Bénédicte Pavelak dans ses ateliers « Chant du corps, danse de la voix » et la formation « Transmettre un art du corps et de la voix » et dans cette lignée anime les Ateliers Danse du Geste.

Elle enrichit son parcours par des pratiques corporelles telles que le Body Mind Centering (BMC) auprès de Bonnie Bainbridge-Cohen et le Travail Corporel développé par Hilde Peerboom auprès de Jacques Garros.

Titulaire d’une maîtrise de philosophie de la Sorbonne et d’un diplôme de culture chorégraphique, après avoir suivi la formation de formateurs en culture chorégraphique dirigée par Laurence Louppe à Aubagne, elle a une expérience d’enseignement dans différentes structures : cours d’histoire de la danse aux Universités d’Evry et de Lille 3, ateliers de culture chorégraphique pour les élèves danseurs des CRR de Lille et d’Amiens, de l’école du CCN de Roubaix, préparation à l’U.V. d’Histoire de la danse pour le Diplôme d’Etat de Professeur de danse au Studio 920 à Quiévrechain et au Studio Harmonic à Paris…

Intervenante pour des ateliers d’analyse de spectacles vivants où la danse a une part importante, elle anime aussi des conférences en danse dans diverses institutions, notamment à l’Opéra de Lille.

Elle publie son premier livre aux éditions L’Harmattan en 2011 : « le corps wigmanien d’après Adieu et Merci (1942) », suivi de deux autres ouvrages : « Danser l’ailleurs » en 2014, et « La culture chorégraphique au cœur de l’enseignement de la danse » en 2015. Elle publie également des articles de réflexions autour de la danse.

Les collaborations artistiques

La rencontre est au cœur de la création artistique de la compagnie le quadrille des homards. Au fil des projets, ont travaillé avec la compagnie :

SAMUEL ALLAIN, créateur sonore / MARIE-CLAIRE ALPERINE, comédienne / THO ANOTHAI, danseur / LOTHAR BONIN, comédien / / AUDE-MARIE BOUDIN, vidéaste / MARIE-NOELLE BOUTIN, photographe / ELODIE BRICE, comédienne et chanteuse / CAROLINE CARLIEZ, créatrice lumière / FLORIAN CARON, comédien / FRANCOISE CHOVEAUX, pianiste et compositrice / CAROLINE CHOPIN, sculptrice / Sarah CLENET, musicienne / STEPHANIE CONSTANTIN, comédienne et clown / ISABELLE COURBOT, clown / JEREMIE CROMBEKE, danseur / JEAN-MARIE DALLEUX, régisseur son et lumière / OLIVIER DESMULLIEZ, musicien / PATRICK DEVRESSE, photographe / LAURENT DOIZELET, créateur sonore / NICOLAS DRICI, musicien / KARINE DRON, comédienne / MARINE DROUARD, graphiste / MARIE JO DUPRE, créatrice lumière et vidéo / SARAH DUTHILLE, danseuse et chorégraphe / BAPTISTE EVRARD, vidéaste / FREDERIC FOULON, comédien / EL HADI HAMDIKENE, photographe / LAURENT HATAT, metteur en scène / LISA HERNANDO, costumière / LEA LE BARS, comédienne / SIMON MASSON, technicien son et régisseur / JEAN MIAILLE, vidéaste / ALHOUSEYNI N’DIAYE, danseur / FREDERIC NOTTEAU, créateur lumière et régisseur / CEDRIC ORAIN, metteur en scène / Marguerite PECHILLON, danseuse et chorégraphe / NATHALIE PERRIER, créatrice lumière / FRANCOISE ROGNERUD, danseuse / ANNE-GAEL SAUTY, costumière / YANNICK STORDEUR, danseur / STEPHANE TITELEIN, comédien et metteur en scène / Lucie-Anne TRICOIT, chanteuse / PASCALINE VERRIER, danseuse et chorégraphe / REMI VOUTERS, réalisateur / LAURA YORO, costumière