Contrat Local d’Education Artistique

Le Contrat Local d’Education Artistique (CLEA)


De novembre 2016 à mai 2017 Sarah Nouveau était en Contrat Local d’Education Artistique au 9-9bis (D.R.A.C. / Communauté d’Agglomération Hénin-Carvin ). Cette immersion à Oignies et aux alentours a été l’occasion de développer différents projets avec des scolaires, essentiellement des Collèges et Lycées, mais également des écoles maternelles et primaires.

Parmi les actions-phares, il y a eu notamment :

La visite dansée du 9-9bis
Intitulé « le regard du corps », ce projet a été participatif, ouvert à un groupe de volontaires adolescentes et adultes. Cela a été une chance de pouvoir créer des moments chorégraphiques dans le site du 9-9bis ! Cet ancien carreau de fosse préservé évoque, avec ses machines gigantesques Charlie Chaplin dans les « Temps modernes », ou « Metropolis » de Fritz Lang. L’envie de confronter le corps et la danse à ces espaces s’est révélée riche d’inspiration.
Les cartes postales dansées
Proposition chorégraphique dans un cadre extérieur, caméra en plan fixe où la danse apparaît et disparaît. Exploration du lien entre le regard, la perception visuelle, et le mouvement. DEs groupes de la maternelle au Lycée (Collège Louis Pasteur et Ecole Louise Michel de Oignies, Ecole Paul Sion de Courcelles-les-Lens, Lycée Henri Senez d’Hénin-Beaumont) sont entrés dans cette démarche. Il y a eu pour cela un temps préalable, lors des repérages au cours du temps d’immersion de début de résidence, pour interroger la perception visuelle mais aussi la perception de tout le corps, dans des marches mais aussi des déplacements en voiture le long des chantiers et des ronds-points, des terrils et des cités…
Les autoportraits dansés
Avec le collège Youri Gagarine de Montigny-en-Gohelle, les élèves sont entrés dans un vrai processus de création, passant par un « saut dans le vide » : partir d’une page blanche, en réponse à la demande des professeurs de lettres, de musique et d’arts plastiques d’explorer l’autoportrait en mouvement. Saut dans le vide, ayant pour repères des fondamentaux de la danse contemporaine (marche, posture, appuis, respiration), puis suivre un fil sensible, en partant dans une exploration intime.
Les gestes des origines
Avec les élèves de première littéraire du Lycée Darchicourt d’Hénin-Beaumont, une recherche autour d’un geste évoquant les origines des élèves  a eu lieu, puis l’élaboration d’une phrase gestuelle faite à l’unisson et en canon, intégrée dans la restitution du travail d’écriture fait avec Claire Audhuy.

Share Post :